Du service au bar à la chanson... en vers

Un moment d’échange touchant de vérité, convivial et poétique. Pour quelques vers autour d’un verre, Julie-Marie nous invite dans l’intimité de ses tribulations. On va la voir sur scène comme on s’assoit à sa table. Là, pendant près d’une heure et demie, la jeune femme, avec une sincérité habilement déconcertante, juste de la note au mot, trouve à toucher chacun. Elle se confie à son public comme à quelques amis. Dans sa bouche le verbe se fait tendre ou aiguisé. Habillant ses mots de mélodie tantôt bouleversantes ou entrainantes, la belle vient de coup de gueule en éclats de rire vous parler des gens, de la vie. Ses textes sont vrais et racontent son histoire, une histoire qui peut vibrer en chacun de nous et que l’on s’approprie sans difficulté. Une rencontre à ne pas manquer.

 

En quelques dates :

  • nov. 2017 Sortie d’album « La chanson du mardi » SMAC Château Rouge, Annemasse 

  • juin 2018 Festival Le Festivolt, Ferney-Voltaire

  • juill. 2018 Première partie de Iva Nova 

  • août 2018 Festival Les Musical’été, Annemasse

  • oct. 2018 Festival Attention les feuilles !, Meythet

  • nov. 2018 Tournée en Allemagne, Nüremberg

  • fév. 2019 Prix du public du Trophée Brassens, Sète

  • mars 2019 Premier prix du Festival de la chanson de Café, Pornic

  • mai 2019 Première partie de Loïc Lantoine, Annecy 

  • juill. 2019 Première partie de Nolwenn Leroy, Pornic

  • nov. 2019 Première partie de Renan Luce, Annemasse

C’est à Ambilly, petite ville de la région Rhône-Alpes que Julie-Marie commence sa carrière de chanteuse. D’abord serveuse dans les bistrots elle s’exerce en interprétant à ses clients diverses reprises des chanteurs à texte les plus charismatiques. Musicienne autodidacte, elle se met bientôt à composer ses propres chansons et entreprend d’écumer les cafés-concerts, cabarets et salles de spectacle. 

Dans sa petite robe à pois et sous ses airs débonnaires, Julie-Marie n’a pourtant pas sa langue dans sa poche et ne se gêne pas pour chanter ce que d’autres n’osent jamais souffler qu’à demi-mot. Un spectacle naît entremêlé d’un soupçon de cynisme, d’un brin d’émotion et d’une bonne dose d’humour.

En 2016 elle fait la connaissance de Marc Charbonnier qui, séduit par le personnage réalisera son tout premier clip « Tocard ». Dès lors la machine est lancée ; les concerts s’enchaînent de même que les clips toujours plus déjantés (« Le chat » dessiné par la chanteuse elle même, « Patafaute » où elle se grime en gentleman des années 50,...).

Son tout premier EP voit le jour en décembre 2016, porté par FBI Prod studio d’enregistrement annexe à la salle de Château-Rouge à Annemasse. On y retrouve quatre titres phare : « Nikita » hommage à la prostituée du même nom, « Fils de pipette » ode à l’insémination artificielle, « Pépé » discours touchant d’une petite fille à son aïeul et « La moule » qui retrace avec humour une histoire d’amour désastreuse.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now